La Maison de la Mariée

Musée dédié aux ateliers de création de fleurs cirées de Saint-Joachim, aux couronnes et aux globes de mariées

Horaires :

 

Ouverture

 

Le musée vous reçoit sur ses heures d'ouverture ou sur rendez-vous à partir de 5 personnes

N'hésitez pas à nous contacter maisondelamariee@parc-naturel-briere.fr

 

Tarifs :

3 euros

 

Pour nous joindre en période de fermeture, n'hésitez pas à contacter notre Maison du Parc 

au 02 40 66 85 01

 

Vous avez visité notre musée et souhaitez apporter vos commentaires

merci de compléter notre enquête de satisfaction ou d'adresser un mail à maisondelamariee@parc-naturel-briere.fr

D'autres globes

Outre les globes de mariées, il existait d’autres sortes de globes.

Les quenouilles

La quenouille d'une mariée
La quenouille d'une mariée

Un bouquet de quenouille était parfois, offert par la mère ou la marraine pendant la messe du mariage. Symbole du travail, il était ensuite béni et laissé le plus souvent à l’église afin de permettre au travail du nouveau couple d’être sous la protection de la Vierge. 

Les globes de communion

Le globe d'une communiante
Le globe d'une communiante

Jour important pour les jeunes gens, ce sacrement dispose parfois de son propre globe. La communion était alors composée de 3 cérémonies : la première communion ou communion privée (entre 7 et 12 ans), la communion solennelle et la confirmation.

 

A cette occasion les jeunes filles étaient vêtues d’une robe blanche ornée d’un bouquet, de gants blancs et d’une aumônière. Elles portaient un voile retenu par une couronne de fleurs. Elles tenaient dans leurs mains un missel et un chapelet.

Les garçons revêtaient un costume trois pièces ou un costume de marin. A leur bras gauche, un brassard blanc les distinguait.

A partir des années 1950, ces costumes disparaissent au profit d’une aube blanche très sobre.

 

De nombreux souvenirs étaient distribués : des images pieuses aux personnes présentes ou des cadeaux offerts aux communiants.

 

Dans ce globe, nous pouvons voir une couronne, une statuette de la Vierge mais aussi une photo de la communiante.

 

Les globes aux objets inattendus

Dans certains globes, des objets assez surprenants sont conservés.

Un globe de notre collection comporte ainsi un couple de paludiers en coquillage provenant du Pays blanc, sans doute produit par des« faiseuses de bouquets » du Bourg-en-Batz. Il s'agit de poupées en costume traditionnel de mariage. 

Les époux qui partaient en tant que marins rapportaient, en signe d’amour, un oiseau de chaque rivage où ils avaient accostés.